PT1116-Dissolution-Testing_225Demander la dissolution de l’assemblée revient à proposer un jeu de chaises musicales : faire tourner les députés issus des partis que les Français en colère récusent. La demande témoigne de la totale incompréhension de l’attente populaire. Un comble pour ceux  qui n’ont que la loi de l’offre et de la demande à la bouche !

De fait, la seule dissolution attendue est celle d’une politique de total laisser-faire néolibéral.

Contre la grande braderie annuelle qui sévit depuis... 30 ans, dix solutions, au moins, sont possibles, sous réserve d'accepter au nom de la Fraternité, un peu plus d'égalité et un peu moins de liberté pour ceux qui ont celle du plus fort de la jungle.