lesvestigesdujour« Et si cette mémoire nous rappelait que les gens qui comptent dans le présent ne sont pas forcément ceux dont on se souvient. Et si cette mémoire nous racontait d’autres peurs, d’autres espoirs, d’autres controverses que celles qui passent le cap de l’Histoire (même celle qui est romancée par les fictions de tout genre). Et si cette mémoire nous enseignait qu’au jour le jour, nous sommes assez cons, ne comprenons pas grand-chose à ce qui nous arrive et avons une tendance redoutable à nous passionner pour des inepties. » Xavier de la Porte, Rue 89.

Une incitation à lire « Les Vestiges du jour », roman de Kazuo Ishiguro.